Agenda

Cette semaine

le

27

JAN
Spectacle "Le repas des fauves"
BIDART

Le 27/01/2017

20:30 21:45,

+33 5 59 54 93 85 +33 6 24 50 91 72

Théâtre Beheria Chemin des Ecoliers 64210 BIDART

Description:

Tout public dès 10 ans. 1942- Dans la France occupée, sept amis se retrouvent pour fêter l’anniversaire de leur hôte. La soirée se déroule sous les meilleurs auspices, jusqu’à ce qu’au pied de leur immeuble soient abattus deux officiers allemands. Par représailles, la Gestapo investit l’immeuble et décide de prendre deux otages par appartement. Le Commandant Kaubach, qui dirige cette opération, reconnaît, en la personne du propriétaire de l’appartement, M. Pélissier, un libraire à qui il achète régulièrement des ouvrages. Soucieux d’entretenir les rapports courtois qu’il a toujours eus avec le libraire, le Commandant Kaubach décide de ne passer prendre les otages qu’au dessert… Et mieux : il leur laisse la liberté de choisir eux-mêmes les deux otages qui l’accompagneront. C’est ainsi que peut commencer Le Repas des fauves.

le

28

JAN
Marché traditionnel
BIDART

Le 28/01/2017

09:00 12:30,

+33 5 59 54 93 85

Place Sauveur Atchoarena 64210 BIDART

Description:

Marché traditionnel avec divers exposants sur la place de la Mairie. Fromages, charcuterie, produits basques, confitures, gourmandises ... Rendez-vous tous les samedis sur la place du village !

le

28

JAN
Spectacle "Le repas des fauves"
BIDART

Le 28/01/2017

20:30 21:45,

+33 5 59 54 93 85 +33 6 24 50 91 72

Théâtre Beheria Chemin des Ecoliers 64210 BIDART

Description:

Tout public dès 10 ans. 1942- Dans la France occupée, sept amis se retrouvent pour fêter l’anniversaire de leur hôte. La soirée se déroule sous les meilleurs auspices, jusqu’à ce qu’au pied de leur immeuble soient abattus deux officiers allemands. Par représailles, la Gestapo investit l’immeuble et décide de prendre deux otages par appartement. Le Commandant Kaubach, qui dirige cette opération, reconnaît, en la personne du propriétaire de l’appartement, M. Pélissier, un libraire à qui il achète régulièrement des ouvrages. Soucieux d’entretenir les rapports courtois qu’il a toujours eus avec le libraire, le Commandant Kaubach décide de ne passer prendre les otages qu’au dessert… Et mieux : il leur laisse la liberté de choisir eux-mêmes les deux otages qui l’accompagneront. C’est ainsi que peut commencer Le Repas des fauves.

Toute l'Info:

Office de Tourisme de Bidart